Une vie à deux: chapitre 5


 
Coucou à toutes, 
merci toujours d'être la, et de continuer à me suivre.
Je vous mets tout de suite la suite de ma fiction (beaucoup de suite n'est ce pas Marine :) ).
Je vous demande de me mettre 35 commentaires pour la suite.
Bisou à toutes et bonne lecture.
 
Chapitre 5: 
 
Gibbs blêmi, il pensa à Shannon et Kelly. En Tim il se revoyait jeune homme, veuf.
 
     -       Tim te le racontera quand il sera prêt.
     -       Merde Gibbs ! ou est Roxanne ? s'énerva Tony.
     -       Tony tu te calmes ! Tim vous en parlera ! ce n'est pas à moi de le faire !
 
Tony comprit qu'il s'était emporté.
 
     -       Excuse-moi Gibbs.
     -       Je sais Tony, je te comprends, tu es chamboulé et c'est normal.
     -       Tu étais chez lui ? demanda Tony.
     -       Oui, je suis passé le voir, pour savoir s'il allait bien, et pour lui dire que demain il fallait une réunion.
     -       D'accord, c'est bien que tu es était là au moins toi !
     -       N'es pas de ranc½ur Tony ! ce n'est pas de sa faute.
     -       Bien sûr que c'est de sa faute !
 
Tony se leva et sorti. Il rentra chez lui mais eu une nuit agité tout comme Tim et Gibbs.
 
Lendemain matin, 10 heures :
 
Ziva était installée à son bureau et attendait l'arrivée de ses collègues. Elle était excité et anxieuse car elle ne comprenait pas ce qui se tramait dans ce lieu. Tony et Gibbs arrivèrent dans l'open space et s'assirent chacun dans leur fauteuil.
 
     -       Est-ce qu'il est arrivé ? demanda Tony à Ziva.
     -       Non, répondit l'israélienne.
 
Les trois agents attendirent leur collègue. Vers dix heures et demie le plus jeune des agents arriva avec un enfant dans ses bras. Il s'avança vers eux en regardant par terre, car il ne voulait pas voir la réaction de ses amis. Ziva était stupéfaite, elle ne s'attendait pas à voir une petite fille avec son collègue. Gibbs souriait et était fier de son ami.
 
     -       Papi, cria Léa.
 
Gibbs s'avança vers son jeune agent, le félicita et prit sa petite fille dans ses bras.
 
Ziva les regardai faire et était abasourdi, elle prit une inspiration et dit :
 
     -       Comment ça papi ? Tim c'est ta fille ? c'est quoi cette histoire ?
     -       Oui Ziva, je te présente ma fille Léa.
     -       Oh mon dieu ! s'exclama Ziva. Tu as une fille mais tu ne nous en as jamais parlé !
 
Au même moment Abby arriva toute guillerette dans l'open space.
 
     -       Qui est cette mignonne petite fille ? demanda Abby à Gibbs.
     -       C'est ma fille, répondit Tim.
 
Abby bougea la tête dans tous les sens pour se remettre les idées en place.
 
     -       Quoi ? tu as une fille ?
     -       Oui, pardon.
 
Gibbs comprit que tout le monde attendait des réponses alors il monta avec Léa dans le MTAC, ses agents et la laborantine le suivirent. Abby appela Ducky qui arriva quelques secondes après.
 
Tous les agents s'assirent sauf Tim qui lui restait debout devant tout le monde.
 
      -       Bon Tim, tu nous dois des explications, je les attends, nous les attendons tous ! dit Tony.
     -       Oui je vous les dois, donc comme vous le savez voici ma fille Léa. Je ne sais pas trop par quoi commencer...
     -       Accouche Tim ! cria Abby.
     -       Léa est née il y a deux ans et demie. Sa mère, Roxanne et moi nous sommes rencontrés il y a quatre ans dans un bar.
     -       Tu ne sors jamais sans nous Tim ! dit Tony.
     -       Si comme tu peux le voir, je sors sans vous !
     -       Tais-toi Tony, Tim continue ; demanda Ziva.
     -       Donc sa maman et moi, nous nous aimions tellement que nous avions voulu sceller notre amour en faisant un enfant et c'est ainsi que Léa est née.
     -       Mais où est ta femme ? demanda Abby.
     -       Roxanne n'est pas ma femme, même si je la considèrerai toujours comme cela, nous n'avons pas eu le temps de nous marier.
     -       Comment ça pas eu le temps ? rétorqua Ziva.
     -       Lorsque Roxanne est tombée enceinte, nous nous sommes rendu compte qu'elle était très fatiguée, qu'elle n'arrivait plus à bouger. Nous avons donc consulter des spécialistes qui nous ont tous dit qu'ils ne savaient pas ce qu'elle avait, puis un jour nous sommes allée voir un neurologue et celui-ci nous a appris que Roxanne était atteinte d'un cancer incurable du cerveau. Il nous a conseillé de stopper la grossesse, j'étais pour mais Roxanne non, elle voulait avoir sa fille, elle voulait que quelqu'un veille sur moi et que je veille sur notre fille quand elle ne sera plus là. Roxanne s'est battue, elle a essayé de voir sa princesse le plus longtemps possible mais lorsque Léa a eu six mois, Roxanne s'est éteinte heureuse, heureuse, d'avoir réussi. Je l'aimais, je l'aime et je l'aimerai toute ma vie, Roxanne est la femme de ma vie.
Tim pleurai, il était tellement triste de leur avoir caché toute sa vie, de ne pas leur avoir fait confiance. Abby et Ziva pleuraient, elles n'avaient pas vu ce que Tim avait enduré, n'avaient pas vu qu'il avait eu besoin d'aide mais qu'il ne s'était pas plein, qu'il était venu au travail sans rien montrer. Autant l'une que l'autre s'en voulait.
     -       Ma fille est son portée craché, lorsque vous regarderez Léa, vous verrez ma femme.
 
Un silence s'installa dans le MTAC mais Tony prit la parole.
 
     -       Je comprends maintenant pourquoi tu ne nous as rien dit, mais on aurait pu t'aider McGee, on aurait pu être là dans tous les moments difficiles.
     -       J'espère que vous ne m'en voudrez pas de ne vous avoir rien dit.
 
Abby se leva et prit Tim dans ses bras.
 
     -       Ne t'inquiète pas Tim, nous ne t'en voudrons jamais.
     -       Continue Tim, dit Gibbs.
 
Timothey se retira de l'étreinte de sa meilleure amie en lui faisant un baiser sur la joue, et lui sourit.
 
     -       Gibbs l'a su de suite. Je lui ai dit car il fallait que je m'absente parfois avec Roxanne. Nous faisions des allers-retours entre Washington et New-York pour aller voir son neurologue. Après le décès de Roxanne... ; Tim étouffa un sanglot. Après le décès de Roxanne, j'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, mais j'avais ma jolie Léa avec ses grands yeux bleus et ses jolies bouclettes blondes, je revoyais ma femme. Je ne pouvais pas la laisser tomber. Gibbs m'a beaucoup aidé à cette période, enfin il m'aide toujours autant. Certains soirs je lui emmener Léa car je ne m'en sortais plus, Léa pleurait beaucoup et j'avais peur de lui faire du mal. Alors Gibbs la prenait la nuit, s'en occuper et moi je restais seul chez moi. Depuis nous allons mieux, enfin je vais mieux, nous vivons tous les deux dans un petit appartement. Léa est épanouie, enfin je l'espère. Elle va à la crèche la journée mais avant-hier elle s'est cassé la cheville. C'est pour ça que je n'étais pas là ces derniers jours.
      -       Tim, tu as eu tellement de courage, avoir demandé de l'aide au patron, t'être occupé de ta fille, je suis vraiment fière de toi et que tu nous en parler ; dit Ziva.
     -       Merci Ziva, mais je ne m'en serai pas sorti sans l'aide de Gibbs et de Rachel.
     -       Rachel ? questionna Tony.
     -       Oui Rachel, la s½ur de Kate. Lorsque Gibbs m'a vu perdre pied, il m'a demandé d'aller voir Rachel. Alors je lui ai obéit car je ne voulais que rien n'arrive à Léa. Elle m'a aidé à faire mon deuil, à continuer à vivre. Rachel est la marraine de Léa. Cela a été vraiment dur pour nous trois de ne pas vous en avoir parlé.
     -       Nous comprenons Tim, rassura Abby.
     -       Merci Abby, dit le bleu.
 
Abby reprit Tim dans ses bras puis Ziva se leva et prit son ami dans ses bras, elle le félicita et lui sourit. Tony se leva lui aussi et serra la main de son frère. Ducky félicita Timothey. Gibbs fit un baiser à sa petite fille et la tendit à Tim. Tim la prit dans ses bras et lui fit un gros câlin. Il pensa qu'il avait eu beaucoup de courage et que Roxanne devait être fière de lui depuis là-haut. Il était heureux maintenant tout le monde le savait, tout le monde aller l'aider avec Léa lorsqu'il n'ira pas bien, lorsqu'il sera trop fatigué et qu'il sera dépassé par les événements.
 
     -       Je t'aime mon amour, dit Tim à Léa. 

A suivre...
j'espère qu'il est assez long pour vous.
35 commentaires pour la suite.
Bisou 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.166.141) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Abby-and-Jethro

    11/10/2015

    allez je continue :D

  • 4ever-Seriephiles

    21/08/2015

    T'inquiète pas, je comprend ^^ Mais dès que tu la posteras bah je serais la pour la lire ! :D

  • 4ever-Seriephiles

    21/08/2015

    Tu sais quand tu posteras la suite ??? :)

  • 4ever-Seriephiles

    21/08/2015

    C'est trop triste tu m'a fait couler des larmes :'(

  • ncistivafic

    28/05/2015

    Coucou ! :) Un petit commentaire pour te dire que ta fic est toujours aussi bien (je l'ai lue d'une traite) et que j'ai hâte de lire la suite! :D (je vais t'envoyer un mp, j'ai quelque chose à te dire) Bisous!

  • ncislove12

    28/02/2015

    Alors continue et ne baisse pas les bras! :-)

  • ncislove12

    28/02/2015

    Je vais te mettre tes coms! :-)
    Tu es un des seuls blogs en fait à écrire pratiquement sur Mcgee pas trop de monde le mets en avant n'empêche!

  • ncislove12

    28/02/2015

    J'écris et je poste alors :-)

  • Paradise-BensLer

    16/02/2015

    La scène de la petite et de Gibbs est vraiment fabuleuse ,puis au MTAC n'en parlons pas :) Bref ,j'adore et j'adore. Je n'ai qu'une hâte c'est de lire la suite que tu nous prépare :)

  • Paradise-BensLer

    16/02/2015

    Bon ,je l'admets ,tu m'as fait monter les larmes aux yeux :)

Report abuse