Une vie à deux: chapitre 6


 
Bonsoir à tous, 
Je vous reviens avec le chapitre numéro 6, je suis vraiment désolée pour le temps que j'ai mis à l'écrire. J'espère pouvoir vous mettre le chapitre 7 bientôt. 
 
En espérant avoir des retours de votre part (positif et négatif). 
Je vous souhaite une bonne lecture. 
 
Rose. 
 
Chapitre 6:
 
Gibbs comprit qu'il fallait le laisser seul avec sa fille, sorti et fit signe aux autres de le suivre. Tim se retrouva avec sa fille dans le MTAC. Il s'assit sur un des fauteuils et installa confortablement sa fille sur ses jambes. Il raconta à sa fille qui était toutes les personnes qu'elle avait rencontrées, lui décrit tous les bons moments qu'ils avaient passés ensemble. Il comprit que la vie qu'ils allaient avoir n'était pas la vie qu'il avait espéré quand il avait rencontré Roxanne mais il comprit que la vie qu'il allait construire avec Léa allait être belle et heureuse. Il pensa que la vie devait continuer, qu'il ne fallait pas être triste tous les jours, qu'il avait ses amis à ses côtés qui allait le soutenir dans les futurs mauvais moments et qui seraient là dans les meilleurs moments. Il comprit que lors des trois ans de sa fille, ils ne seraient pas trois mais sept. Tim se leva, et descendit à l'open space, tous ses amis lui souriaient. Gibbs prit sa petite fille sans ses bras et lui fit visiter ses locaux. Tim s'assit à son bureau et leur rendit leur sourire.
 
-       Je suis vraiment heureux de vous l'avoir dit.
 
Personne ne répondit mais tout le monde approuva ce qu'il disait.
Après la visite des locaux par grand-père Jethro, Tim ramena sa fille chez lui ou la nourrisse l'attendait. Il repartit ensuite au NCIS ou une enquête l'attendait. Gibbs et McGee décidèrent d'interroger le marine Swanson.
 
-       Bonjour marine, dit McGee.
-       J'aimerai savoir ce que je fais là ! s'énerva le marine.
-       Vous êtes là suite au décès du quartier maitre Thomson, répondit Gibbs.
-       Qu..., quoi ?
-       Quand l'avez-vous vu pour la dernière fois ? demanda Tim.
-       Euh..., hier à midi, nous avons mangé ensemble.
-       Comment se sentait le quartier maitre Thomson lorsque vous l'avez vu ? demanda Gibbs.
-       Il avait l'air bien, il me racontait qu'il avait acheté deux billets d'avion pour partir dans les iles Canaries.
-       Avec qui devait-il partir ? questionna l'agent sénior.
-       Avec sa copine, Annabella. 
 
Tim et Gibbs se regardèrent et comprirent de qui le marine Swanson voulait parler.
 
-       Quel est son nom de famille ? s'écria Jethro.
-       Gibbert, Annabella Gibbert.
-       Merci marine, un agent va vous raccompagner.
Le marine sortit et Tim et Jethro restèrent seuls.
-       Patron, c'est la Annabella de Tony n'est-ce pas ?
Gibbs ne répondit rien mais son silence voulait en dire long.
-       Gibbs et Annabella sont ensemble depuis combien de temps ? demanda Gibbs.
-       Je crois que cela va faire 8 mois mais je ne suis pas sûr, il faudrait lui demander.
-       Non, laissons Tony en dehors de ça, il ne doit pas le savoir, cela doit rester entre ces quatre murs.
-       D'accord patron.
-       Trouvez-moi le numéro de cette fille.
-       J'y vais de suite.
 
Tim remonta à l'open space ou Tony et Ziva étaient en train de ranger des papiers.
 
-       Mcfroussard, vous voulez venir manger à la maison avec Léa ce soir, Ziva et Henry viennent aussi.
-       Non merci Tony, je vais rentrer chez moi. Une prochaine fois.
Tim se mit à chercher le numéro d'Annabella sur l'ordinateur. Gibbs remonta après être passé voir Abby pour savoir ce qu'elle pouvait lui apprendre. Il apprit que la balle était de calibre 9mm et que le tireur était gaucher.
-       Gibbs tu veux venir manger à la maison ce soir ? demanda Tony.
-       Non, merci.
-       D'accord, Ziva nous serons donc nos deux couples, déclara Tony à l'agent féminin.
 
Tim eut un frisson quand il entendit le mot couple de la bouche de Tony car il savait qu'Annabella le trompait.
Les heures passèrent, les agents continuaient leur travail d'enquêteur, puis l'agent sénior sorti se chercher un café avec le bleu.
 
-       Patron, j'ai trouvé le numéro d'Annabella, je l'appelle ou nous irons la chercher demain ?
-       Demain McGee, on verra demain.
-       D'accord patron.
 
La discussion se termina ainsi. Les agents finirent leur travail, Tony rentra chez lui accompagné de Ziva, tandis que Tim rentra chez lui. Gibbs resta lui assis à son bureau.
 
-       Bonsoir Salomé, la journée s'est bien passer avec Léa ?
-       Oui monsieur, très bien passé.
-       Tenez, Tim lui tendit de l'argent et la nourrisse partit.
-       Coucou ma puce, comment s'est passé ta journée, demanda Tim à Léa qui était assise par terre avec ses poupées.
-       Viens zoué papa, si te plait, implora Léa.
-       Je vais faire le repas et j'arrive.
 
Tim lança des haricots et de la viande et alla jouer avec sa fille. Le reste de la soirée passa puis la nuit. Tim eu une nuit très agité du fait qu'il fit beaucoup de rêve de sa femme ainsi que de leur fille.
 
Le lendemain matin :
 
Toc toc toc.
 
-       Entrez Salomé, cria le bleu de la salle de bain.
 
La nourrisse entra, quelques minutes plus tard Tim arriva avec sa fille dans ses bras.
 
-       Merci d'être venue encore aujourd'hui. Je vous la confie. Bonne journée.
-       Merci à vous aussi monsieur.
-       Appelez-moi Tim, dit-il en claquant la porte.
 
McGee arriva au Ncis en même temps que Tony et s'installèrent à leurs bureaux respectifs. Le vieil agent et l'israélienne arrivèrent quelques minutes plus tard.
 
-       Tony et Ziva allez fouiller dans l'appartement du quartier maitre.
 
Les deux agents s'exécutèrent et sortirent du Ncis.
 
-       McGee, Annabella est là, venez avec moi l'interroger.
 
Tim et Gibbs descendirent en salle d'interrogatoire et y pénétrèrent.
 
-       Bonjour agent Gibbs, Tim, dit Annabella, que fais-je là ?
-       Tu ne le sais pas ? demanda Tim incrédule.
-       Non ! qu'est-ce que je fais là ? vous voulez faire une surprise à Tony ?
-       Mlle Gibbert, connaissez-vous le quartier maitre Thomson ? demanda Gibbs.
-       Non, je ne connais pas cet homme.
 
Gibbs sorti des photos de sa chemise.
 
-       Que faites-vous alors avec lui sur ses photos ? s'écria Gibbs.
-       C'est vrai je connais Jack, pourquoi suis-je là ?
-       Le quartier maitre Thomson est décédé.
-       Oh mon dieu ! je ne savais pas... dit-elle en pleurant.
-       Quelle relation entreteniez-vous avec le quartier maitre ? demanda Tim.
-       Nous étions amis.
-       Je ne dirais pas ça, dit Gibbs méchamment.
-       Nous sommes, nous étions... amant.
-       Et Tony ?! cria le bleu, vous ne l'aimez pas ?
 
Annabella se mit à pleurer de plus en plus fort, Tim était éc½uré par cette femme, il l'a connaissait depuis quelques mois mais ne pensait pas ça d'elle, il ne pouvait rester une seconde de plus dans cette pièce avec cette femme, il sorti et alla se débarbouiller le visage dans les toilettes.
 
Gibbs prit la déposition de la compagne de Tony et remonta à son bureau. Tim y était déjà.
 
-       Je suis désolé patron...
-       Vous n'avez pas à vous excusez McGee, je vous comprends.
 
 
....
 
 
-       Patron, on a découvert des choses dans l'appartement de Thomson !
 
Gibbs ne broncha pas.
 
-       Il avait une compagne, on a trouvé des habits de femmes ainsi qu'une brosse à dent, je vais allez demander à Abby qu'elles les identifient, dit Tony.
-       D'accord mais remonte de suite, nous avons du travail.
-       Oui patron.
 
Tony descendit.
 
-       Patron il doit le savoir.
-       Pas tout de suite.
-       Quelle cachoterie faites-vous encore vous deux ? demanda Ziva.
-       Rien, répondit le bleu.
 
L'italien remonta quelques minutes plus tard, était livide, et ne voulait pas y croire.
 
-       Ca va Tony ? demanda Tim.
-       Oui !
 
Tony s'assit à son bureau.
 
-       Abby a trouvé à qui appartient les échantillons ? demanda Ziva.
-       Oui !
-       A qui ? rétorqua Ziva.
-       A Annabella !
-       Quoi ?? s'interrogea Ziva.
 
Gibbs se leva et se mit devant l'écran de télévision.
 
-       Mlle Gibbert était la compagne du quartier maitre Thomson, elle nie l'avoir tuée, elle a un alibi.
-       Tu le savais ? s'exclama l'italien.
-       Je suis désolé Tony, dit Tim.
-       Toi aussi ? Vous me faites chier tous avec vos secrets ! je croyais qu'on devait se faire confiance ! mais vous ne le faites pas !
 
Tony se leva en colère, désemparé, il balança sa chaise dans l'open space et rentra dans l'ascenseur en emportant ses affaires.
 
Tony rentra chez lui :
 
-       Annabella, tu es là ?
-       Oui je suis dans la salle de bain.
 
Tony alla dans la chambre à coucher, pris les affaires de sa compagne de l'armoire et les mis dans une valise. Annabella arriva à ce moment-là.
 
-       Qu'est-ce que tu fais ?
-       TU CROYAIS ME LE CACHER ENCORE COMBIEN DE TEMPS ? cria Tony.
-       Je suis désolée Tony.
-       Non tu ne l'es pas, dégage de ma vue, dégage d'ici ! Tony balança la valise par la fenêtre et poussa son ex compagne à la porte.
-       Tony...
 
Il claqua la porte et parti se servir un verre de gin. 
 
 
A suivre... 
 

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.226.41.91) if someone makes a complaint.

Comments :

  • 4ever-Seriephiles

    17/01/2016

    j'aime beaucoup ^^ desolée d'avoir mis autant de temps à lire...

  • Sunriseofseries

    27/10/2015

    Super chapitre !
    Non mais elle se prends pour qui Annabella pour faire ça à Tony ?!
    Léa a vraiment l'air trop mignonne! Tim fais un super papa <3

  • Abby-and-Jethro

    11/10/2015

    la suite!!!

  • Lemondedesjeunesmamans

    02/10/2015

    ncislove12*

    Continue!

  • Lemondedesjeunesmamans

    02/10/2015

    Ecoeurée pour Tony, le pauvre. Tu m'étonnes encore un secret c'est vrai hâte de voir la suiteeeee

    ncisloce12

  • LisAbby

    30/09/2015

    Et Léa la petite puce est trop choupette :3

  • LisAbby

    30/09/2015

    Mais sinon c'est vraiment bien écrit

  • LisAbby

    30/09/2015

    Perso là je suis comme Tim, écoeurée par Annabella

  • LisAbby

    30/09/2015

    Pauvre Tony

Report abuse